Assemblée générale 2010 – Discours du Président

Discours Paul Cheyrouze Assemblée générale 2010

Paul Cheyrouze, Président

MONSIEUR le Maire,

Mesdames et Messieurs les Maires adjoints,
Mesdemoiselles et Messieurs les membres des conseils municipaux des jeunes,
Mesdames et Messieurs les membres des CCAS,
Mesdames et Messieurs les présidents d’associations partenaires,
Mesdames et Messieurs les assistants sociaux,

Cher Marc et chers amis de « Au Petit Plus »,

Il y a maintenant deux ans vous nous avez confié la gestion et le développement de notre association. Les personnes qui ont accepté d’assumer différentes responsabilités ont réalisé la totalité du programme et bien plus encore.

Les locaux mis à notre disposition gracieusement par la ville de Charenton nous ont permis d’évoluer dans un espace de 160 m2. Nous avons doublé la surface et surtout nous avons sauvé l’association qui n’aurait pas survécu à trois années de plus rue de Paris.

Nous avons signé des partenariats avec trois magasins Carrefour Market, de Saint-Maurice, d’Ivry et de la place d’Italie. Ces accords nous permettent d’avoir chaque semaine des produits frais gratuits. Nous en faisons profiter nos bénéficiaires ainsi que d’autres associations comme Emmaüs liberté, Emmaüs Ivry et l’association « Paroles et Partage », qui aide les personnes qui sont dans le bois de Vincennes.

Nous sommes devenus adhérent de quatre associations nationales :

  1. (Andes) Association nationale de développement des épiceries solidaires.
    Ce partenariat nous a permis d’obtenir des bons d’achat, d’avoir à prix préférentiel des fruits et légumes de qualité et surtout d’entretenir des contacts permanents avec d’autres épiceries solidaires.
  2. (BA) La Banque Alimentaire, qui a malheureusement de moins en moins de produits à nous proposer.
  3. (DS) Dons Solidaires, qui nous vend des produits d’hygiène à prix très avantageux.
  4. Assoclic, fournisseur d’ordinateurs remis à neuf à prix réduits .

Nous avons professionnalisé notre collaboration avec les Assistantes Sociales en créant la commission d’étude des dossiers qui se réunit tous les quinze jours. Nous faisons le maximum pour suivre les bénéficiaires dans l’évolution de leurs projets de réinsertion. Nous les encourageons fortement à s’inscrire auprès des organismes compétents (pôle emploi et espace emploi ), avec lesquels nous collaborons. Même si nous sommes plus rigoureux dans l’étude des dossiers, nous avons une augmentation du nombre de bénéficiaires.

Nous avons renouvelé et augmenté notre partenariat avec la CPAM à raison de 25 prestations de trois heures pour la diététicienne ainsi que pour la psychologue . Grâce au travail de la psychologue, une écoute s’instaure. Les bénéficiaires participent de plus en plus à ces ateliers. Tous les deux mois ils organisent avec la diététicienne un déjeuner pour environ 15 à 20 personnes. J’attache beaucoup d’importance à cette collaboration et j’espère que ce partenariat continuera en 2010/2011/2012.

Pour la quatrième année, AXA Atout Cœur, association du personnel d’AXA, a organisé une collecte devant le magasin Auchan de la Défense : cette aide est devenue indispensable. Certains d’entre nous ont participé aux collectes organisées par le Lions Club de Charenton et celui de Saint-Maurice. Les élèves de Notre-Dame-des-Missions et les jeunes d’Aliaj ont apporté un soutien très efficace et je tiens à les remercier officiellement.

Nous avons enfin notre site Internet qui est en phase d’amélioration. Une équipe devrait assurer le suivi et l’animation de cet outil de communication.
Vous avez dans votre dossier le logo de l’association.

Notre organisation est devenue pilote pour les responsables politiques ou d’associations qui souhaitent créer une épicerie solidaire dans leur commune (Royan, Martigues, Champigny, Alfortville nous ont sollicité ). Nous avons eu la visite de 70 responsables d’associations. Nous sommes intervenus sur TF1, France 2, M6 et France inter. Nous avons participé à un colloque sur le monde associatif, organisé par le haut commissaire à la jeunesse.

Tout ce travail n’est pas l’œuvre d’une seule personne mais l’investissement d’une équipe dévouée, soudée et tournée vers le même objectif : être au service du citoyen.
Nous avons eu l’arrivée de nouveaux bénévoles qui ont très rapidement trouvé leur place dans l’équipe. Certains anciens ont quitté l’association ou ont souhaité prendre du recul.

Grâce à la politique de développement et à la gestion rigoureuse des finances – François vous en parlera – nous avons pu nous équiper en matériel moderne adapté à notre épicerie (une chambre froide, quatre armoires réfrigérantes en remplacement des vieux réfrigérateurs, un meuble caisse, deux imprimantes, un disque dur de sauvegarde, six ordinateurs PC. Certains bénévoles se sont équipés d’ordinateurs portables ce qui leur permet de rester en contact avec l’association. Nous avons câblé nos locaux afin de mettre en réseau notre système. Nous avons équipé la cuisine d’un four électrique et d’un meuble de cuisine.

Un travail très contraignant a été entrepris afin d’informatiser le suivi des bénéficiaires ainsi que la mise en code barre des produits et le contrôle des dates de péremption. L’équipe responsable peut proposer plusieurs gammes de produits. Une partie des bénévoles a suivi une petite formation permettant d’utiliser le logiciel d’accueil, celui de caisse et celui de la gestion des stocks.

Lors de mon élection j’avais souhaité avoir autour de moi un conseil d’administration restreint. Nous avons atteint nos limites et il est temps de renforcer l’équipe de responsables, de redistribuer le travail et surtout de doubler certains postes. C’est pour cela que j’ai encouragé d’autres membres de l’association à se présenter à l’élection au conseil d’administration. Si vous ne connaissez pas tout les candidats qui se présentent, n’hésitez pas à vous rapprocher des anciens qui se feront un plaisir de vous conseiller dans votre vote.

L’avenir.

Que devons nous améliorer ?

L’accueil doit être encore plus chaleureux : il n’est pas facile d’être obligé de passer la porte de l’épicerie solidaire. Il faut tout faire pour dédramatiser cette démarche. Si je suis réélu, je m’investirai personnellement dans ce secteur avec l’équipe actuelle.
L’accompagnement des bénéficiaires dans l’épicerie est aussi à revoir. Je réfléchis actuellement avec la psychologue sur le rôle des accompagnateurs et surtout leur profil : « J’arrive à l’épicerie avec un visage triste et je dois repartir avec le sourire ».

Je vous ai parlé de la psychologue. Je souhaite trouver les moyens pour quelle puisse être présente plus souvent, et pourquoi pas en dehors des heures d’ouverture de l’épicerie. Le dialogue qu’elle entretient avec certaines personnes est aussi important que la distribution de nourriture. Ces personnes ont besoin d’être écouté .

Je souhaite encore améliorer notre collaboration avec les associations qui sont complémentaires de la nôtre. L’Association des Familles, la Conférence Saint-Vincent-de-Paul, le Secours Catholique, les Petits Frères des Pauvres, etc. Je connais le travail important qu’elles font et une rencontre entre nous, deux à trois fois par an, sans protocole, seraient très enrichissantes.

J’ai un challenge à proposer aux deux conseils municipaux des jeunes : l’organisation d’une grande collecte alimentaire pendant un week-end, devant les grandes magasins des deux communes. Les jeunes de Charenton et Saint-Maurice seront les acteurs de cet évènement. Avec le soutien du service communication des deux villes, vous pourriez lancer une grande campagne d’information.

La création d’un groupe de réflexion sur l’éthique et la déontologie de notre association est devenue indispensable pour plusieurs raisons : j’ai demandé à Thérèse STHNENCK de participer à cette réflexion.

Créer un kit de réalisation d’une épicerie solidaire qui pourra utiliser le nom de « Au Petit Plus » ainsi que son logo.

D’autres projets sont dans les cartons. Ils ont tous le même objectif optimiser notre mission d’être au service du citoyen.

Avant de terminer je voudrais vous présenter la plus jeune bénévole de notre association, qui nous aide régulièrement et qui n’hésite pas à donner son avis : Marie.

Merci pour votre attention.



12
fév
Un article de la rubrique Actualité